Di.Nou.Tou ! Fédération Française de Mam Spécialisées: Handicap et Mixité

Constat à l’origine de la Fédération Di.Nou.Tou!

Suite à une étude des besoins, nous sommes arrivés à élaborer plusieurs constats :

Le réel déficit en terme d’accueil des enfants de 0 à 10 ans en situation de handicap.

La souffrance des familles qui sont confrontées quotidiennement au handicap de leur enfant sans trouver d’aide ou soutien pour les soulager, leur permettre de souffler ; de même pour l’enfant sortir du contexte familial. Donc, de consentir à tous un moment de « REPIT » salvateur. Du fait des difficultés de pouvoir trouver un mode de garde adaptée à l’enfant en situation de handicap, un des parents arrête son activité professionnelle pour une durée bien souvent indéterminée. L’enfant en difficulté de socialisation est de fait accompagné par un parent lui-même peu à peu désocialisé.

Les structures de la petite enfance, malgré leur bonne volonté, ne disposent pas de personnel qualifié et suffisant pour accueillir ces enfants.

L’intégration scolaire, malgré l’ambition législative, est très difficilement mise en place par manque d’accompagnant régulier, financier, et d’adhésion.

La personne en situation de handicap qui a un parcours linéaire, généralement familial avant sept ans et institutionnel après, a une histoire morcelée à l’âge adulte du fait du manque de lien entre les différents intervenants.

Une solution innovante pour les familles

Que faire lors de la fin d'un congés parental ?

Que faire quand la prise en charge de son enfant est à temps partiel, voire inexistante faute de moyens ou de place ?

Que faire lorsque l'intégration scolaire ne peut être à temps plein ?

La Fédération DI.NOU.TOU ! Vous propose une solution d'accueil, souple, modulable ; adaptée aux besoin de votre enfant et à ceux de votre famille. N’hésitez pas à prendre contact, DI.NOU.TOU ! Est là pour vous écouter et vous accompagner.

Objectifs et Valeurs de la Fédération

-Fédérer le réseau national des MAM'S (Maisons d'Assistantes Maternelles Spécialisées) de l'Association Di.Nou.Tou !

-Animer, gérer et développer le réseau

-Accompagner les MAM'S adhérentes à la Fédération pour leur création et leur développement

-Développer les secteurs d'activités pédagogiques, éducatives, thérapeutiques et de loisirs, en lien avec l'accompagnement d'enfants en situation de handicap mental âgés de 0 à 18 ans

animation-valeurs

La maison de Gabby

20 000 enfants en situation de handicap sont actuellement sans prise en charge à temps plein, voir sans. Un projet d'accueil innovant a vu le jour à Saint Fargeau Ponthierry pour des enfants ordinaires et extra-ordinaires. Cette maison d'assistantes maternelles spécialisée est gérée par 4 professionnelles du secteur médico-social. Elle propose un accueil à temps plein ou à temps partiel, son objectif étant le développement des compétences et des autonomies individuelles ou collectives de l'enfant. Ceci en élaborant un projet d'intégration social individuel pour une inclusion de qualité.

H.J Stiker écrivait…

«Henri Jacques Stiker  Le handicap est la preuve de l’insuffisance de ce que nous aimerions voir établir pour référence et pour norme. Il est cette déchirure de notre être qui ouvre sur son inachèvement, son incomplétude, sa précarité. Il empêche la société des hommes d'ériger en droit, et en modèle à imiter, la " santé ", la vigueur, la force, l'astuce et l'intelligence. Il est cette écharde au flanc du groupe social, qui empêche la folie des certitudes et de l’identification à un unique modèle. Oui, c'est la " folie des bien-portants " que dénoncent l'enfant mongolien, la femme sans bras, le travailleur en fauteuil roulant... ce qui ne signifie pas que le handicap soit nécessaire, mais que cette différence-là, quand elle surgit, joue un rôle d'équilibration et d'avertissement à nulle autre pareille. »

Alain d’huyteza écrivait…

« la personne handicapée mentale est à part entière, ordinaire et singulière. Elle est ordinaire parce qu’elle connaît les besoins de tous, qu’elle remplit les devoirs de chacun et qu’elle dispose des mêmes droits que les autres. Elle est singulière parce qu’elle rencontre des besoins supplémentaires qui résultent d’une déficience intellectuelle et qui appellent une compensation réalisée sous forme adaptée, permanente et évolutive » Alain d’huyteza

Olivier Reboul écrivait…

Olivier Reboul« À force de nous tourner vers l'enfance, nous finissons par oublier que les concepts d'enfant et d'adulte s'impliquent réciproquement, et qu'en omettant le second on perd toute intelligence du premier. Là où l'adulte échoue à trouver son statut, l'enfant est en péril de perdre le sien » Olivier REBOUL

Photo de profil tweeter: fillette

E.Book: rapports divers, documentations sur le handicap

L'accueil des enfants déficients intellectuels à l’école maternelle

JACQUEMIN Delphine

 

Téléchargement du pdf dans son intégralité ici: L.ACCUEIL.DES.ENFANTS.DEFICIENTS.INTELLECTUELS.A.l.ECOLE.MATERNELLE INTRODUCTION: La déclaration universelle des droits de l'homme du 10 décembre 1948 indique que «toute personne a droit à l'éducation ». Les droits...

Tout voir

Enfant couché souriant